2011
mai
25





Les 10 commandements de l’email

Ci dessous quelques cas concrets que j'ai rencontré, et rencontre parfois. Ces "commandements" sont en quelque sorte une liste des erreurs à éviter par email.

Celle-ci relève de mon expérience personnelle, vous pouvez très bien ajouter vos commandements dans la zone commentaire.

10 commandements emails

  • Relisez-vous à chaque fois
    Surveillez l'orthographe ou si vous n'avez pas oublié des mots. Cela arrive souvent, ne fait pas pro et donne l'impression d'un email envoyé "à la va-vite".
  • N'envoyez jamais un email sous le coup de l'émotion
    L'idéal est de se relire une ou deux fois et de se mettre à la place de la personne qui lira votre email.
  • Évitez d'être taquin
    Il est difficile de mettre le ton dans un email. L'ironie, la taquinerie ou sarcasme pourraient être perçus à l'inverse de l'effet souhaité.
  • Évitez l'abus de smiley
    Il m'arrive de plus en plus souvent de voir un smiley à chaque fin de phrase... :)
  • Si conflit par mail il y a...
    Préférez alors le contact par téléphone ou en face à face plutôt que de poursuivre ce conflit par email. Évitez la surenchère et prenez sur vous...
  • Ne pas "vider son sac"
    Rejoint un peu le conflit ci-dessus sauf que vider son sac (propos diffamatoire, dénigrer quelqu'un) par email laisse une trace écrite. Elle peut avoir valeur de preuve devant la justice. Vous êtes prévenus !
  • N'oubliez jamais à qui vous envoyez votre mail
    Votre collègue, votre boss, un pro, un membre de votre famille, ne jamais oublier d'adapter le langage même si vous conaissez votre contact depuis (relativement) longtemps.
  • Toujours vérifier si la pièce jointe est bien présente
    Que celui qui n'a jamais oublié d'envoyer une pièce jointe avec un email lève le bras !
  • Mettre en place une signature
    Pratique afin d'automatiquement partager en fin de mail vos informations comme votre téléphone, compte twitter ou viadeo.
  • Rangez vos emails
    Certains clients ou boites mails permettent de mettre en place des libellés ou de ranger vos emails dans des dossier, n'hésitez pas à en abuser.

3 Comments to “Les 10 commandements de l’email”

  • Paul A 25 mai 2011 à 23 h 24 min

    Je suis assez d’accord avec ces quelques règles élémentaires !

    J’ajouterai deux choses:

    -Dans le cas où le client mail gère plusieurs boites mail (client local ou même certaines en ligne comme Gmail), bien vérifier qu’on envoie avec la bonne boite.
    Recevoir un mail d’un expéditeur auquel on ne s’attend pas peut surprendre, et nuire à votre crédibilité.

    -Il vaut mieux rentrer le destinataire en dernier, une fois qu’on s’est relu, qu’on a vérifié les pièces jointes etc.
    Un envoi de mail non fini à cause d’un clic hasardeux ou d’un raccourci clavier est tellement gênant…
    Quand l’e-mail est vraiment important et quand celui-ci est en réponse à un autre mail (et donc quand le champs du destinataire est automatiquement rempli), il m’arrive même d’enlever le destinataire pour le remettre après.

  • vibby 26 mai 2011 à 10 h 33 min

    Intéressant, mais à mon avis il manque des choses :
    -structurer les informations (utiliser des listes, des h1 h2 …)
    -éventuellement commencer par un rappel de la discussion en cours
    -utiliser le sujet du mail à bon escient (exemple : « nom du projet>tâche »)
    -dans le même esprit, utiliser le RE et le FWD
    -mettre son message en tête quand il s’agit d’une discussion
    -finir le mail sur une ouverture, ou en précisant quel est le retour souhaité, pour inviter à répondre.

  • Alexandre 26 mai 2011 à 11 h 54 min

    @Paul A : j’aime beaucoup ton deuxième commandement
    @Vibby : Oui enfin là on dépasse très largement les 10 commandements et tu te bases plus sur côté organisationnel que le côté relationnel :)

Poster un commentaire

Mes tweets

Mes sites

Sites amis