2010
avr
7





Mon expérience Drupal

Après de longues heures passées sur Drupal, voici mon ressenti.

Voulant changer de WordPress, Joomla et Magento tout en connaissant points forts et point faibles de ceux-ci, je me suis lancé aveuglement dans le CMS Drupal dont j'avais tant entendu parler.

Pour le projet sur lequel je travaille actuellement, j'ai tout d'abord adapté la maquette réalisée sous Photoshop avec le CMS Drupal. Une fois le site bien en place et structuré, la réécriture d'url réalisée, la majorité de la traduction faite, je m'occupe de la partie e-commerce.

Après renseignement, c'est le module Ubercart qui doit se charger de cette tâche. Une fois le module et toutes ses dépendances installées (tout en Anglais évidement), vient la configuration.

Malheureusement, plusieurs heures de configuration et d'adaptation plus tard, je me rend compte qu'Ubercart n'est pas adapté à mes besoins. En effet, pour le moment Ubercart n'a pas l'air assez polyvalent et documenté pour réaliser tout type de boutique.

Bien que ma déception est grande concernant la gestion d'un site ecommerce avec ce CMS, il est vrai que pour un site d'actualité, Drupal a un gros potentiel. Il manque donc à Drupal une certaine maturité et une communauté française plus active par rapport à ses concurrents.

Pour conclure :

  • + Gestion de traduction géniale
  • + Réécriture d'url vraiment bien pensée avec les alias
  • + Gestion des blocs
  • + Administration intégrée au site
  • - CMS vraiment lourd
  • - Partie e-commerce en retard sur ses concurrents
  • - Gestion des modules à revoir
  • - Administration mal organisée

Je vais donc pour mon projet, m'orienter vers Jooma/Virtumart que je maitrise déjà ou vers un autre CMS plus adapté à mes besoins.

11 Comments to “Mon expérience Drupal”

  • Eroan Boyer 7 avril 2010 à 15 h 53 min

    Ah ah, tu ne savais pas dans quoi tu mettais le nez… en tous cas ça te fait toujours des connaissances en plus, ce qui ne peut être que bon pour la suite !

  • Alexandre 7 avril 2010 à 15 h 55 min

    Oui maintenant je sais bien m’en servir…mais pour faire une vraie boutique ecommerce, c’est pas ça =/
    Par contre il a d’autres atouts vraiment sympa :)

  • David Latapie 7 avril 2010 à 20 h 08 min

    Effectivement, Drupal a un énorme potentiel. Ça fait des années que j’essais de m’y mettre (je ne connaît pas une ligne de PHP) et j’ai du mal sur pas mal de points et même Drupal 7 a encore du travail à faire (alors que c’est la version pensée l’utilisabilité). Mais, petit à petit, je m’y fais et en suis content.

    Je dirais :
    – comprendre que Drupal est une distro linux déguisée en CMS (gestion des dépendances, les paquetages sont simplement appelés « modules »). Plus sérieusement, Drupal est un CMF plus qu’un CMS : on vous donne les briques, à vous de les assembler comme vous voulez. Inconvénient : c’est limité si on ne touche pas aux modules
    – le cœur de Drupal, c’est vraiment les modules. Avec le même travers que Firefox ou WordPress ; des doublons, une impression de désordre… Pour qu’un forum Drupal ressemble à un forum normal, il faut beaucoup (trop) de travail. Pour qu’un wik Drupal ressemble à un MediaWiki, il faut là encore bien trop de travail. En théorie, il y a des profils dinstallation (ainsi qu’un prochain projet de distributions). En pratique, ce n’est pas encore ça.

    Mais tu as fait le bon choix, je pense ! J’espère qu’übercart me satisfaira (j’ai probablement des besoins moindres que toi).

  • Alexandre 7 avril 2010 à 21 h 43 min

    Merci pour ton avis !
    En effet, Drupal a je le pense, un énorme potentiel. Malheureusement, au niveau de la partie e-commerce qui était la ligne directrice de mon projet, ce CMS est en retard…
    J’aurais donc un meilleurs rendement pour du e-commerce avec joomla. Mais comme je le précise bien, si un jour j’ai besoin de faire un site web autre qu’e-commerce, Drupal pourrait me resservir.

  • Nicolas 8 avril 2010 à 7 h 33 min

    Hello,

    En effet, Drupal est à éviter pour la partie ecommerce. A mon sens aucun CMS de type portail (à part Magento) n’est bon pour cette exercice.

    Sinon tu peux peut coupler un Prestashop (très bon ecommerce aussi bien pour l’administrateur que pour le webmaster) avec un WordPress (pour la partie rédactionnelle). Tu gardes la simplicité des 2 CMS.

    Nicolas.

  • Alexandre 8 avril 2010 à 7 h 43 min

    Salut, merci pour ton commentaire :)

    Je trouve pourtant que le couple Joomla/Virtuemart fait très bien son travail pour une boutique moyenne d’ecommerce.
    Pour une grosse boutique, il est clair que Magento reste l’idéal ! Prestashop quant à lui, pour l’avoir déjà testé, je le réserve aux petites boutiques.
    Edit : Je viens d’aller voir ton site, très sympa le travail que tu fais :p

  • Christophe 8 avril 2010 à 11 h 08 min

    Ce serait sympa si tu pouvais élaborer les points négatifs.
    Pourquoi un CMS lourd ?

    Quelqu’un a déjà experimenté Drupal pour un site communautaire/ réseau social pro ?
    On a toujours pas pris de décision pour notre site.
    merci

  • Alexandre 8 avril 2010 à 11 h 38 min

    CMS vraiment lourd par sa gestion des modules. Drupal a déjà une grande quantité de module pré-installés et dés que l’on souhaite rajouter quelques fonctions à ce CMS, c’est encore d’autres modules qu’il faut rajouter qui eux-mêmes dépendent d’autres modules, etc…
    Je me suis retrouvé lorsque je développais mon projet, avec une liste de + de 50 modules !
    Il est aussi lourd par son interface admin. Une fois le projet terminé et livré au client, j’ai un peu peur qu’il se perde =/

    Pour un site communautaire, je pense que c’est possible vu le nombre de module qui existe. Il faudra bien établir à l’avance les besoins du site avant de choisir LE CMS.

  • Sebastien 8 avril 2010 à 12 h 21 min

    Drupal est un CMS à tout faire, mais il répond mal (ou partiellement) à la problèmatique e-commerce.

    Pour moi le meilleur CMS e-commerce reste Magento qui offre une administration et des options poussées.

  • Alexandre 8 avril 2010 à 12 h 30 min

    Il est clair que la référence pour le ecommerce est Magento. Encore faut-il l’hébergement qui va derrière et toutes les entreprises n’ont pas les moyens pour payer le développement d’un shop sous Magento et se rétractent donc sur des solutions tels que Joomla/Virtuemart ou Prestashop.

  • Christophe 8 avril 2010 à 17 h 07 min

    Ce qui est un peu dommage avec Drupal, en plus de sa lourdeur au niveau admin et des modules, c’est le manque de synchro possible entre différent serveurs (dev – qa – auth – prod).
    Il existe des modules mais je n’ai pas encore trouver mon bonheur.

Poster un commentaire

Mes tweets

Mes sites

Sites amis